Découvrez d'autres sites de l'AVF
Association végétarienne de France V-Label 1,2,3, VEGGIE! Végépolitique
Végécantines
La boîte à outils pour des menus végés à la cantine
Envie de soutenir l'action de l'AVF en faveur des cantines ?
Accueil » Usagers » Agir » Comment obtenir l’option végé quotidienne ?

Comment obtenir l’option végé quotidienne ?

Comme expliqué ici, la loi française n’oblige pas les cantines à proposer une option végéta*ienne aux usagers qui en font la demande. Malgré tout, comme on peut le constater sur la carte des cantines exemplaires consultable ici, de plus en plus de villes et de cantines proposent désormais chaque jour une option sans viande et sans poisson. La ville de Strasbourg propose même le menu végétarien à un coût plus bas que le menu standard.

Le droit au choix alimentaire n’a pas d’existence légale. Rien, dans le droit français ne fait obligation aux établissements scolaires de prendre en compte la liberté de conscience des élèves (religieuse, philosophique, éthique ou autre) notamment en matière alimentaire (1). Les établissements n’ont donc aucune obligation à proposer des plats de substitution dans les cantines scolaires (2).
(1) La liberté de conscience peut être invoquée lorsque l’usager du service public déjeune dans un lieu contraint, comme c’est par exemple le cas à l’hôpital ou en prison. Mais ce n’est pas le cas à l’école où aucun enfant n’est contraint de manger à la cantine.
(2) Une telle obligation n’existe que lorsque l’état de santé d’un enfant nécessite la mise en place d’un repas spécifique adapté à sa pathologie. Circulaire n°2001–118 du 25 juin 2001.

Vous n’avez pas la chance de fréquenter une cantine qui propose chaque jour une option végé ? Il est possible d’agir localement pour faire évoluer la situation.

Avant d’agir, il est essentiel de comprendre le fonctionnement de votre cantine, et de bien identifier le service et/​ou la personne à qui vous devez adresser votre demande.

Solution n°1 — vous agissez seul.e

Écrivez au service responsable de la gestion de votre cantine afin de demander une option végé quotidienne. Aidez‐​vous de ce courrier, qu’il suffit de personnaliser. N’hésitez pas à prendre rendez‐​vous en présentiel pour expliquer vos motivations et vos contraintes.

Solution n°2 — vous agissez collectivement

L’AVF considère aujourd’hui que la meilleure façon d’obtenir une option végétarienne dans une ville, une cantine ou sur un territoire, est d’agir collectivement.

Nous constatons sur tout le territoire une multiplication de collectifs d’usagers en faveur de l’option végé. Ce sont des collectifs spontanés, parfois petits (deux personnes), parfois grands (30 personnes), parfois très avancés (ils ont déjà obtenu l’option quotidienne), parfois au tout début de leur action. Il faut entendre ici par “usagers”, les personnes qui mangent à la cantine, ou qui ont un proche (enfant, parent) qui mange à la cantine. On entend par “collectif”, un groupe de personnes (deux minimum) qui déclarent être un “collectif”.

L’AVF fédère et accompagne tous les collectifs qu’elle a déjà identifiés en France

L’objectif est pluriel :

  • faire en sorte que tous ces collectifs se connaissent les uns les autres,
  • qu’ils échangent des informations et des outils,
  • qu’ils coordonnent leurs actions,
  • éventuellement, qu’ils parlent d’une même voix.

Vous avez envie d’en savoir plus sur la façon de créer un collectif ? D’avoir accès à la boîte à outils du collectif national ? D’être mis en contact avec les autres collectifs qui en France luttent pour obtenir l’option végé dans leur cantine ou dans leur ville ? Contactez l’équipe Végécantines en nous écrivant ici.

Quelle que soit votre situation, si cette thématique vous intéresse, n’hésitez pas à vous inscrire à l’actualité “végécantines” . Cela vous permettra d’être tenu.e informé.e des évolutions juridiques, réglementaires, et des actions menées par l’AVF pour obtenir l’inscription de l’option végé dans la loi.