Découvrez d'autres sites de l'AVF
Association végétarienne de France V-Label 1,2,3, VEGGIE! Végépolitique
Végécantines
La boîte à outils pour des menus végés à la cantine
Envie de soutenir l'action de l'AVF en faveur des cantines ?
Accueil » Acteurs de terrain » Comprendre » Comprendre les demandes des usagers

Comprendre les demandes des usagers

Un seul usager a très souvent plusieurs motivations

Nous assistons à une très grande convergence des motivations pour les menus végétariens. En clair : les usagers avec une seule motivation sont une minorité. Il est désormais difficile de distinguer les raisons pour lesquelles les usagers aspirent au changement, et contreproductif de tenter à tout prix de distinguer les « bonnes » des « mauvaises » raisons. Ne nous trompons pas d’urgence : ce qui importe c’est la réduction immédiate de l’impact environnemental de notre alimentation.


⁉️ Qui sont les usagers qui aspirent à manger peu ou pas de viande ?

59% des français souhaitent des menus végétariens à la cantine, et 74% des 18 — 34 ans.

 

  • Les flexitariens : un tiers de la population française est désormais flexitarienne : 34% des personnes ont d’ores et déjà diminué intentionnellement leur consommation de viande. Cette part de la population aspire à manger moins de viande, non seulement à la maison, mais aussi à la cantine.
  • Les végétariens : 5% de la population est végétarienne ou végétalienne, mais chez les 16–25 ans ce taux monte à 11%, impliquant une demande très élevée dans les collèges et les lycées.

 


⁉️ Pourquoi 59% des usagers souhaitent qu’on leur propose
des menus végétariens à la cantine ?

Ils sont inquiets pour leur santé et celle de leurs enfants

Une enquête de Greenpeace a démontré que deux fois trop de protéines étaient servies dans les cantines du premier degré. La publication de ce résultat a été suivi d’une enquête citoyenne à laquelle 16 000 usagers ont participé !

Une étude Ifop/​Lesieur montre d’ailleurs que les français ont augmenté leur consommation de végétaux : 82% pour des raisons de santé et 22% pour ne pas faire souffrir les animaux.

 

Ils veulent changer leur alimentation pour protéger la planète

La population a pris récemment conscience de l’impact environnemental de la viande. Il est devenu évident que changer la donne en matière climatique est illusoire sans une diminution énorme de la consommation de viande.

Le menu végétarien permet de bénéficier d’un repas complet et équilibré

  • à celles et ceux qui mangent peu ou pas de produits carnés qu’ils soient flexitariens, végétariens, végétaliens, quelles que soient leurs motivations,
  • à celles et ceux, toujours plus nombreux, qui souffrent d’allergie aux produits laitiers et/​ou aux œufs,
  • à celles et ceux qui ne mangent pas de porc ou plus généralement de viande pour des raisons religieuses.

en respectant la liberté de chacun de s’alimenter selon ses choix et ses convictions.

 


⁉️ Que demandent les usagers ?

Les usagers plébiscitent l’option végétarienne sur demande. Ce succès a deux raisons :

  • Rien n’est imposé, chaque usager peut exercer son choix, en toute liberté.
  • Le menu végétarien satisfait un éventail très important d’attentes qui vont de l’écologie, la santé, en passant par la liberté de conscience.

Sur le terrain, malgré tout, l’option végétarienne quotidienne à la demande de l’usager est encore peu répandue car elle est plus exigeante en termes de logistique. Elle est proposée dans toutes les écoles de Agen Bègles, Montereau, Valences, Paris 2e, Paris 18e, Le Creusot, Saint Étienne, Fontenay Sous Bois, et dans les restaurants universitaires de Lyon, Rennes, d’Amiens, Lille, Besançon.

Le taux d’inscription à l’option végétarienne est très élevée dans les cantines scolaires du premier degré : 33% à Montereau, 30% à Valence, 37 % à Agen.

Le menu végétarien pour tous est quant à lui en train de devenir la norme un peu partout en France.

  • Servi à tous sans autre choix possible, il est moins plébiscité par les usagers, mais il est beaucoup plus facile à mettre en place car il ne nécessite qu’une seule ligne de production.
  • Une fois en place, l’AVF estime que si la proposition est savoureuse, elle a beaucoup de succès. À Lille et à Grenoble, on propose aujourd’hui deux menus végétariens à tous les usagers deux fois par semaine !
Pour être informé des nouvelles initiatives, des formations proposées aux cuisiniers et des séminaires de travail, merci de vous enregistrer ICI.